VIDEO. Les larmes d'un cardinal lors de l'ouverture de la conférence historique sur les actes pédophiles dans l'Eglise

"Les blessures de cette crise portent le souvenir d'innocents qui souffrent toujours, mais elles portent également le souvenir de notre faiblesse et de notre péché", a reconnu, jeudi, le cardinal philippin Luis Tagle.

Il a été gagné par l'émotion. Lors de la conférence historique sur les actes pédophiles commis par des membres du clergé, jeudi 21 février, au Vatican, le cardinal philippin Luis Tagle a fondu en larmes en lisant son discours. "Les blessures de cette crise portent le souvenir d'innocents qui souffrent toujours, mais elles portent également le souvenir de notre faiblesse et de notre péché", a-t-il reconnu. 

Si nous voulons être des agents de guérison, nous ne devons rejeter aucune tendance, comme ce courant qui refuse de voir et de toucher les plaies des autres, qui sont les plaies du Christ parmi les blessés.

Luis Tagle

Cette conférence sans précédent, qui s'achèvera dimanche 24 février, rassemble les présidents des conférences épiscopales, des membres de l'administration vaticane, des experts et des représentants des ordres religieux. Ils doivent réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour "prévenir les abus contre les mineurs et les adultes vulnérables".

Vous êtes à nouveau en ligne