Procès de l'ex-prêtre Bernard Preynat : ses confessions qui accusent

France 3

En direct de Lyon (Rhône), la journaliste Sylvie Cozzolino revient sur les déclarations de Bernard Preynat au deuxième jour de son procès.

Au deuxième jour de son procès, l'abbé Preynat a pointé la responsabilité de sa hiérarchie. Le religieux affirme avoir alerté à plusieurs reprises sur ses pulsions et les agressions d'enfants. "Il apparaît clairement que l'Église a toujours eu vent des agissements de Bernard Preynat, mais qu'elle n'a visiblement pas eu la réponse, la réaction appropriée", explique la journaliste de France 3, Sylvie Cozzolino.

"Aucun n'a voulu savoir et entendre ma souffrance"

"Bernard Preynat explique : 'Mes confesseurs successifs m'ont simplement exhorté à ne pas recommencer. Et pendant des années, je n'ai reçu aucune interdiction de ma hiérarchie, simplement une injonction : me faire aider'. À la barre, Bernard Preynat regrette : 'Du cardinal Decourtray dans les années 80-90 jusqu'au cardinal Barbarin aujourd'hui, aucun ne m'a posé de question, aucun n'a voulu savoir et entendre ma souffrance'", rapporte la journaliste qui déclare que Bernard Preynat avoue avoir lui-même été victime d'abus sexuel dans son enfance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne