DIRECT. Procès du cardinal Barbarin : la procureure ne requiert aucune condamnation

Le cardinal Barbarin arrive au tribunal correctionnel de Lyon (Rhône) pour son procès, le 7 janvier 2019.
Le cardinal Barbarin arrive au tribunal correctionnel de Lyon (Rhône) pour son procès, le 7 janvier 2019. (JEFF PACHOUD / AFP)

Le troisième et dernier jour du procès est consacré aux plaidoiries.

La procureure de la République de Lyon n'a requis aucune condamnation à l'encontre du cardinal Philippe Barbarin et de cinq autres responsables catholiques, mercredi 9 janvier, au troisième jour de leur procès pour "non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs". "Une partie de faits sont prescrits et, pour ceux qui ne sont pas prescrits, les infractions ne sont pas constituées", a expliqué la magistrate.

Face-à-face. Accusé d'inaction face à leurs souffrances, crûment exposées à la barre, le cardinal Barbarin a fait face mardi, pour la première fois devant le tribunal correctionnel de Lyon, aux victimes d'un prêtre pédophile de son diocèse.

 "Pourquoi m'a-t-il choisi moi ?" Mardi, Christian Burdet, 53 ans, a ému le tribunal en racontant comment il avait gardé pendant près de quarante ans le secret des actes sexuels que lui avait fait subir le père Preynat.

19h24 : L'audience vient de se terminer à Lyon. Elle s'est terminé par les plaidoiries des avocats de la défense. Notre journaliste Ilan Caro y a assisté.

18h29 : La procureure de la République n’a pas requis de condamnation contre le cardinal Barbarin cité à comparaître pour "non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs" dans l’affaire Preynat. Elle a rappelé quelques principes à l'audience, avant que les avocats de la défense prennent la parole.

17h05 : Même s'il n'y a pas de condamnation ce procès aura permis de mettre à jour la complicité de dignitaires catholiques dans cette affaire de pédophilie

17h04 : procureur sur Barbarin: c'est absolument révoltant !!! là y a vraiment de quoi se soulever ! quelles pauvres victimes ! c'est atroce !

17h03 : Ouf. Fin d'un acharnement hyper médiatisé où certains étaient trop heureux de casser les cathos..Mais les vraies victimes ont toute ma considération et empathie.

17h03 : C'est dommage, malgré la prescription, pour des faits aussi graves, d'une durée aussi longue de cachotterie et par respect envers les victimes, il aurait fallu une sanction. C'est mon avis.

17h10 : La procureure adjointe Charlotte Trabut n'a requis aucune condamnation contre le cardinal et cinq anciens membres du diocèse de Lyon pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs commises par un prêtre. Vous êtes nombreux à réagir après les réquisitions du parquet, dans le procès Barbarin. La cour n'a pas encore rendu son jugement. Voici quelques-unes de vos remarques :

16h47 : L'absence de condamnations requises par la procureure suit la logique du classement sans suite de l'affaire, décidé par le parquet à l'été 2016, après une enquête préliminaire sur les mêmes faits.

16h38 : La procureure ne requiert aucune condamnation "contre quiconque", dans le procès du cardinal Barbarin et cinq autres responsables catholiques pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs.

16h01 : Le parquet va bientôt annoncer ses réquisitions au procès du cardinal Barbarin pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs. Cette troisième journée a été marquée par plusieurs moments d'émotions, notamment la présence d'un homme victime du prêtre Robert Preynat. Notre journaliste sur place le raconte.

15h21 : L'audience a repris, à Lyon, au procès du cardinal Barbarin. L'avocate Raphaëlle Hovasse cherche à démontrer qu'il y a eu "non-assistance à personne en péril" de la part de l'archevêque. Notre journaliste Ilan Caro est sur place.

12h54 : Au procès du cardinal Barbarin, l'avocate Emmanuelle Haziza, pour les parties civiles, plaide en ce moment devant la cour.

10h43 : Nouvelle journée d'audience au procès du cardinal Barbarin pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs. Notre journaliste Ilan Caro continue de suivre ce procès au tribunal correctionnel de Lyon. Les avocats des parties civiles sont les premiers à prendre la parole. Une troisième journée d'audience à suivre en direct ici.

07h37 : Hier, lors du deuxième jour du procès du cardinal Barbarin pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs, le tribunal a été ému par le témoignage de Christian Burdet, l'une des victimes du père Preynat, aujourd'hui âgé de 53 ans. Notre journaliste Ilan Caro, qui suit le procès, vous relate son histoire dans cet article.

Christian Burdet, Ã la sortie de l\'audience, le 8 janvier 2019 au palais de justice de Lyon.


(ILAN CARO / FRANCEINFO)

Vous êtes à nouveau en ligne