Procès Barbarin : le cardinal reconnait quelques maladresses

FRANCE 3

Face aux juges, le cardinal Barbarin a clamé son innocence, mais a toutefois reconnu quelques maladresses. 

Le visage fermé, le cardinal Philippe Barbarin fait son entrée dans la salle du tribunal correctionnel de Lyon (Rhône) et prononce quelques mots : "Je répondrai à la justice, c'est elle qui m'appelle aujourd'hui. Je me présente à elle". Cerné par une nuée de photographes et de caméras, l'archevêque de Lyon semble enfermé dans ses pensées. Il sait que son témoignage est très attendu. "Je n'ai jamais cherché à cacher, encore moins à couvrir ces faits horribles", a-t-il déclaré.

Il risque trois ans d'emprisonnement

Pourquoi alors n'a-t-il pas dénoncé à la justice les actes pédophiles répétés du père Preynat ? "Quand je ne sais pas quoi faire, je me tourne vers Rome", a répondu le cardinal Barbarin. La présidente rappelle alors que le Vatican lui a demandé à plusieurs reprises d'écarter le prêtre ; l'archevêque n'y répondra favorablement qu'en 2015. Le cardinal et les cinq autres accusés risquent jusqu'à trois ans de prison et 35 000 € d'amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne