Pédophilie : le pape reçoit des victimes chiliennes

FRANCE 3

Le pape François reçoit ce week-end au Vatican trois victimes d'un prêtre pédophile au Chili. Une façon de se faire pardonner d'avoir défendu par erreur, en janvier dernier, un évêque chilien qui avait tenté d'étouffer ce scandale pédophile interne à l'Église.

Le pape reçoit ce week-end trois victimes d'un prêtre pédophile tristement célèbre au Chili. Le souverain pontife les a invités au Vatican pour leur demander pardon et partager leur douleur. "J'espère que nous allons pouvoir, avec notre témoignage, contribuer à la fin de cette culture de l'abus et de l'omerta au sein de l'Église", déclare Juan Carlos Cruz, une des victimes.

Colère au Chili après les propos du pape

En les invitant, le pape François veut se faire pardonner, car lui-même avait défendu en janvier dernier l'évêque qui avait protégé leur violeur. Il s'était excusé ensuite, mais ses déclarations avaient suscité la colère au Chili. Aujourd'hui, son invitation est jugée positive là-bas, mais insuffisante. Le souverain pontife s'est fait reprocher plusieurs fois son inertie ou sa complaisance à l'égard de membres du clergé pourtant mis en cause. Cette invitation est une manière de répondre à ces critiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne