Pédophilie dans l'Église : les catholiques veulent un positionnement plus clair du clergé

France 3

Au lendemain de nouvelles révélations de pédophilie dans le diocèse de Lyon, les catholiques français veulent des réponses.

À Lourdes, les pèlerins ont tous un avis sur les affaires de pédophilie qui touchent l'Église et notamment la prescription de faits anciens. "Pour moi, il ne devrait pas y avoir de prescription pour des actes pédophiles, ni pour d'autres problèmes dans l'Église", commente un fidèle.

Soutien des fidèles

Pour sa première prise de parole sur le sujet, le cardinal Barbarin s'est interrogé sur la façon dont l'église gère ou devrait gérer ces signalements d'actes pédophiles. "Que faire sur ces faits anciens ? C'est là peut-être que nous, nous avons à dire que même pour des faits anciens, une prescription juridique du droit français, du point de vue pastoral, ça ne vaut pas. C'est peut-être un point sur lequel il faut que l'on progresse", a déclaré le cardinal. Alors qu'il est dans la tourmente, le cardinal Barbarin est toujours soutenu par les fidèles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne