Pédophilie dans l'Église : bientôt une enquête parlementaire ?

France 3

Y aura-t-il en France une enquête indépendante pour évaluer le nombre de victimes de prêtres pédophiles ? Des personnalités réclament dimanche 30 septembre une enquête parlementaire, plus contraignante, qui obligerait les responsables ecclésiastiques à répondre aux convocations et à être auditionnés sous serment.

C'est un pas de plus pour briser le silence sur la pédophilie dans l'Église. Sous la bannière du journal Témoignage chrétien, plusieurs personnalités lancent dimanche 30 septembre un appel pour la création d'une commission d'enquête parlementaire. Parmi les signataires, deux anciennes ministres, Roselyne Bachelot et Laurence Rossignol, mais également des avocats et un entrepreneur. Tous estiment que le travail judiciaire ne suffira pas à balayer des décennies de secrets.

Une pétition mise en ligne

Ce matin, le 30 septembre, cette nouvelle initiative partageait les fidèles catholiques qui se rendaient à la messe. Pourtant, à l'étranger, ce sont bien des enquêtes indépendantes qui ont permis de mettre au jour de lourds secrets. Dernière en date, aux États-Unis : un rapport établissait qu'un millier d'enfants avaient été abusés par 300 prêtres depuis les années 1940. Pour les victimes françaises, l'appel lancé par le journal Témoignage chrétien pourrait enfin faire bouger les choses. Quelques prêtres ont déjà choisi de signer la pétition. Les évêques de France, eux, gardent le silence pour le moment. Jusqu'alors, ils avaient toujours refusé d'initier une enquête interne à l'Église, comme le demandaient de plus en plus de fidèles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne