Ordination des hommes mariés : l'archevêque d'Aix-en-Provence "tout à fait favorable si l'évolution de notre Eglise le permet"

Mgr Christophe Dufour, à Arles, le 13 janvier 2019.
Mgr Christophe Dufour, à Arles, le 13 janvier 2019. (REY J?R?ME / MAXPPP)

Dans le débat sur le manque de vocations au sein de l'Église, agitée par des scandales sexuels, Mgr Dufour s'estime lundi sur France Bleu favorable à l'ordination des hommes mariés.

Invité de France Bleu Provence lundi 22 avril, Mgr Dufour, l'archevêque d'Aix-en-Provence et d'Arles, s'est dit "tout à fait favorable à l'ordination des hommes mariés", "si un jour le besoin s'en fait vraiment sentir et si l'évolution de notre Église le permet".

"Je pense qu'il n'y aura jamais d'ordination de femmes"

Dans le débat sur le manque de vocations au sein de l'Église, agitée par des scandales sexuels, Mgr Dufour a tenu à distinguer l'ordination des femmes et celle des hommes mariés : "Je pense qu'il n'y aura jamais d'ordination de femmes, mais il pourrait y avoir de nouveaux ministères pour les femmes", a d'abord précisé l'archevêque avant d'expliquer : "L'ordination des hommes mariés se fait déjà chez les maronites au Liban, chez les Grecs catholiques et chez les Syriens catholiques. Bien sûr, j'y suis tout à fait favorable si un jour le besoin s'en fait vraiment sentir et si l'évolution de notre Église le permet."

En mars 2019, un autre archevêque, celui de Poitiers, s'était déjà montré favorable à l'ordination d'hommes mariés. Il était jusqu'au lundi de Pâques le seul à se prononcer sur ce sujet. En janvier, le pape François a rejeté toute remise en cause du célibat des prêtres mais a envisagé "quelques possibilités pour les endroits très éloignés, notamment dans les îles du Pacifique". "Personnellement, je pense que le célibat est un don pour l'Église", avait déclaré le pape.

Vous êtes à nouveau en ligne