Nevers et Lourdes se déchirent pour Bernadette Soubirous

France 2

Bernadette Soubirous au cœur d'une discorde. La sainte est née à Lourdes, mais repose à Nevers. Les deux villes se disputent ses reliques, qui attirent près de 200 000 visiteurs.

À Nevers, la dépouille de Bernadette Soubirous attire chaque année 200 000 visiteurs. Un pèlerinage qui suscite des jalousies. À Lourdes, une association a été créée par l'époux d'une arrière-petite-nièce Soubirous afin de rapatrier le corps de la sainte dans sa ville natale des Hautes-Pyrénées.

Une guerre économique

Parmi les membres de l'association se trouvent des propriétaires de locations touristiques. Les reliques de Bernadette Soubirous sont l'enjeu d'une guerre économique entre Lourdes et Nevers. Le maire de la ville de la Nièvre n'est pas près de capituler. "Il faut être raisonnable. Lourdes a des millions de pèlerins par an. Nevers n'en a que quelques centaines de milliers", déclare Denis Thuriot. Pour l'instant, c'est la loi diocésaine qui prime. La dépouille de Bernadette Soubirous reste à Nevers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne