Menace terroriste : les églises sous protection

FRANCE 3

En ces fêtes de Noël, les autorités redoutent que les terroristes prennent pour cible des églises, notamment le soir du 24 décembre.

Ce dimanche 20 décembre à la basilique d'Argenteuil (Val-d'Oise), l'heure est aux dernières répétitions avant les messes de Noël. Des fêtes placées, cette année, sous le signe de la vigilance. Avec des brassards confectionnés à la dernière minute, des paroissiens vont jouer les vigiles.

140 églises surveillées

Il y a quelques jours, le ministère de l'Intérieur a demandé aux responsables paroissiaux d'assurer eux-mêmes la sécurité dans les églises. Vérification des sacs, ouverture des manteaux... En cette période de fêtes, la paroisse a dû trouver la juste mesure pour rassurer les fidèles tout en évitant de semer la panique. "On essaye de garder de la sérénité et de ne pas sombrer dans  la psychose permanente. Rien dans notre quartier ne nous pousse à avoir peur, mais il faut être prudent", explique le Père Guy-Emmanuel Cariot. A Noël, 140 lieux de culte catholique comme Notre Dame de Paris seront surveillés par les forces de l'ordre en raison de leur affluence ou de leur notoriété.
Vous êtes à nouveau en ligne