Le nonce apostolique, accusé d'agressions sexuelles, a été entendu "à sa demande" par la police

Luigi Ventura, le nonce apostilique en France, lors d\'une messe à Nancy le 4 septembre 2016.
Luigi Ventura, le nonce apostilique en France, lors d'une messe à Nancy le 4 septembre 2016. (/NCY / MAXPPP)

L'ambassadeur du Vatican en France est visé par trois plaintes.

Le nonce apostolique, accusé d'agressions sexuelles, "a été auditionné à sa demande" le 3 avril par la police, a appris franceinfo de source judiciaire jeudi 18 avril, confirmant une information d'Europe 1. L'ambassadeur du Vatican en France est visé par trois plaintes pour "agressions sexuelles", la dernière déposée fin mars. Le parquet de Paris avait sollicité la levée de l'immunité diplomatique du nonce Luigi Ventura.

Des mains aux fesses

L'affaire avait été dévoilée mi-février concernant des faits remontant au 17 janvier 2019. Lors de la cérémonie des vœux de la maire Anne Hidalgo aux autorités diplomatiques et religieuses où Monseigneur Ventura était présent, le jeune cadre de la mairie chargé de l'accueillir, un homme d'une trentaine d'années, avait été victime d'attouchements, à savoir des mains aux fesses, de façon répétée et devant plusieurs témoins. La victime avait signalé les faits à sa supérieure hiérarchique, la directrice des relations internationales. Celle-ci avait signalé les faits au procureur de la République de Paris, qui avait décidé d'ouvrir une enquête le 23 janvier.

Un autre jeune homme avait également raconté comment Mgr Ventura lui aurait, en décembre 2018, mis la main aux fesses, puis une fois assis, aurait longuement laissé traîner sa main sur ses genoux.

Vous êtes à nouveau en ligne