Décathlon : un hijab de running fait polémique

France 3

Décathlon assume. Il va bientôt commercialiser un hijab de running, un couvre-tête destiné à celles qui font de la course à pied. Un équipement que l'enseigne vend déjà au Maroc. Son choix fait polémique. 

Sur le site du groupe français, le produit n'est pas disponible. Un premier visuel a été retiré, car jugé peu vendeur. Aucune trace non plus du hijab sur le site du Décathlon Maroc, où il a été conçu. Disponible dans un mois, ce couvre-tête de course fait réagir. "On est en France, on a des habitudes françaises où chacun est libre, donc est libre de porter son truc, mais bon, j'aime pas trop, c'est une contrainte", confie une personne. "Ça m'est complètement égal, mais dans la conjoncture actuelle, c'est juste faire du bruit pour essayer d'en faire", analyse une autre. 

Une promotion du sport pour Décathlon

Des associations féministes dénoncent un marketing communautaire, et des politiques aussi s'interrogent. "J'aurais préféré qu'une marque française ne promeuve pas le voile, après il est évidemment permis et on sait bien que la laïcité en France permet le port du voile et c'est très bien et c'est notre société", a, quant à elle, déclaré Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé à RTL, mardi 26 février. Décathlon assume ce choix en parlant de promotion du sport. Le voile, autorisé depuis les JO d'Atlanta en 1996, est censé favoriser la participation des femmes issues de pays musulmans, mais fait toujours débat dans d'autres compétitions sportives.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne