Pays-Bas, "Cachez ce voile..."

FRANCE24

Elle aura mis près de 15 ans à aboutir, mais ça y est : la "loi anti-burqa" est entrée en vigueur, aux Pays-Bas. Même si elle risque, dans les faits, de rester en bonne partie lettre morte.

Aux Pays-Bas, depuis ce jeudi, cette femme risque une amemde pouvant aller jusqu'à 415 euros : dissimuler son visage est désormais interdit.
La mesure touche, selon les estimations, 200 à 400 musulmanes portant le voile intégral dans ce pays.

Karima Rahmani, de l'association "Touche pas à mon Niqab", est l'une d'entre elles :

"C'est un jour tragique. C'est triste que l'on ne puisse plus choisir ce que l'on porte."

La Belgique, le Danemark et l'Autriche ont adopté une législation similaire.

Mais contrairement au cas français, aux Pays-Bas,  la voie publique n'est pas concernée par l'interdiction. Seuls les écoles, les hôpitaux, les bâtiments officiels et les transports en communs ont pour obligation de s'y plier.

Mais si certains, comme Saskia, applaudissent :
"Je suis d'accord avec cette loi. Si quelqu'un se couvre de la tête aux pieds et se cache le visage, cela représente une menace. "

Bien d'autres sont sceptiques. A commencer par les premiers concernés : les sociétés de transports, par exemple, ne souhaitent pas assumer les contrôles en l'absence d'agents assermentés.

La police, elle, a fait passer son message : selon elle, appliquer cette loi "ne sera pas une priorité absolue."

Vous êtes à nouveau en ligne