Épicerie halal à Colombes : la justice ordonne la fermeture

FRANCE 3

On y trouvait de tout, sauf de l'alcool et du porc. Une épicerie halal de Colombes (Hauts-de-Seine) a été condamnée à la fermeture. La justice a tranché et donné raison à l'office HLM qui dénonçait un commerce communautaire. 

C'est l'épicerie de quartier pour près de 5 000 habitants à Colombes (Hauts-de-Seine). Dans ses rayons, la grande majorité des produits sont hallal, de la viande jusqu'aux bonbons. Ici, pas de porc ni d'alcool. Alors la justice a tranché : elle ordonne la fermeture du commerce. La plupart des clients sont stupéfaits, à l'instar de cette femme : "Je trouve ça idiot, parce que dans ce magasin, il y a de tout, il y a des fruits, des légumes. C'est une discrimination ! Tout ça parce qu'il n'y a pas de porc, pas d'alcool", juge-t-elle.

"Je dois faire respecter la laïcité dans le quartier"

Le bailleur de cette épicerie ? La mairie de Colombes, et le contrat stipule une activité d'alimentation générale. Pour le tribunal de Nanterre, une épicerie halal n'est pas de l'alimentation générale. Cette décision est une victoire pour la maire, qui essayait depuis deux ans de convaincre le gérant de diversifier son commerce. "C'est un équipement public, ça dépend de l'office municipal d'HLM. Donc c'était un service que l'on rendait à la population. Et moi je suis maire, et je suis laïque, je dois faire respecter la laïcité dans le quartier", fait valoir la maire, Nicole Goueta. Le patron de la supérette a d'ores et déjà annoncé faire appel de cette expulsion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne