Emmanuel Macron et les religions

France 2

Alors qu'il s'apprête mardi 26 juin à rencontrer le pape François, le président de la République a fait dernièrement un pas vers la religion après s'être éloigné de la foi pendant un temps.

"Il ne ferme pas la porte à Dieu, il est en recherche", confiait il y a peu un intime d'Emmanuel Macron. "C'est un objet croyant non-identifié. Il aime le sacré mais ne le montre pas trop", explique le journaliste Marc Tronchot au sujet du président de la République. Emmanuel Macron n'est en effet pas aussi mystique que l'un de ses prédécesseurs, François Mitterrand. Il croit cependant à la dimension spirituelle du pouvoir.

Emmanuel Macron a fait un pas vers l'Eglise catholique

Le 9 avril dernier, lors de la Conférence des évêques de France, il a tendu la main aux représentants de la religion catholique : "Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l'Eglise et l'Etat s'est abîmé, et qu'il nous importe à vous comme à moi de le réparer". Pas question, cependant, de placer les cultes au-dessus de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne