L'islam et les étrangers crispent toujours autant les Français

France 2

Un sondage Ipsos/Sopra Stéria montre les crispations de la société française envers l'islam et l'immigration. Une large majorité estime qu'il y a trop d'étrangers en France.

Les fractures de la société sont symbolisées par l'image qu'ont les Français de l'islam, mais aussi des étrangers. La campagne présidentielle n'a pas arrangé cette crispation. Au milieu de multiples indicateurs, l'enquête Ipsos/Sopra Stéria montre que les personnes interrogées estiment qu'à 65% il y a trop d'étrangers en France, la même proportion qu'il y a trois ans. Sur ce point, il existe une véritable fracture politique.

L'islam, vecteur de violence et d'intolérance

Une très large majorité des sympathisants du FN ou des Républicains adhérent à cette idée. Ils sont minoritaires chez les partisans de La République en marche, du PS ou de la France insoumise. Concernant le regard que les Français portent sur l'islam, les résultats sont tout aussi négatifs. Seuls 40% des personnes interrogées estiment que cette religion, tel qu'elle est pratiquée en France, est compatible avec les valeurs de la société. Par ailleurs, quasiment la moitié des sondés voient en l'islam un vecteur de violence et d'intolérance, une progression de 13 points depuis les attentats de 2015.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne