L'habit fait-il le moine ? Dans l'Oise, les tenues religieuses expliquées aux profanes

La paramentique, terme barbare pour désigner l'ensemble des vêtements lithurgiques, est au coeur d'une exposition au Musée de l'archerie, à Crépy-en-Valois dans l'Oise. 

L'habit fait-il le moine ? En visitant l'exposition éponyme au Musée de l'archerie et du Valois à Crépy-en-Valois dans l'Oise, on serait tenté de répondre "oui" tant les habits lithurgiques chrétiens sont codifiés. Leur couleur et leur forme, mais aussi l'ordre dans lequel ils sont enfilés correspondent à un rituel désigné sous le terme de paramentique. 

De la robe de bure aux chasubles haute couture

De la robe de bure qui indique non seulement l'appartenance à un ordre religieux mais aussi le voeu de pauvreté prononcé par les moines, aux chasubles les plus richements ornées et dont la teinte varie selon le temps lithurgique, l'exposition tente de décrypter des traditions millénaires.

Des traditions qui inspirent le monde de la mode : des modèles de vêtements lithurgiques dessinés par Jean-Charles de Castelbajac pour les Journées mondiales de la Jeunesse de 1997 sont notamment exposés.

L'habit fait-il le moine ? Au Musée de l'archerie et du Valois, à Crépy-en Valois dans l'Oise jusqu'au 11 novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne