Asia Bibi : le gouvernement du Pakistan cède aux islamistes

FRANCE 3

Malgré l’acquittement d’Asia Bibi le mercredi 31 octobre, l’ouvrière agricole reste en prison. Le gouvernement a cédé aux extrémistes islamistes qui ont organisé de grandes manifestations.

Mercredi 31 octobre, Asia Bibi a officiellement été acquittée par la justice. Pourtant, elle reste en prison. Ce sont désormais les puissants islamistes du Pakistan qui vont décider du sort de cette chrétienne condamnée pour blasphème. Ceux-ci sont parvenus à faire plier les autorités, après trois jours de manifestations géantes qui ont paralysé le pays. Dans la journée du samedi 3 novembre à Karachi (Pakistan), des milliers d’hommes en colère ont hurlé des slogans réclamant la pendaison de l’accusée. Le crime d’Asia Bibi, ouvrière agricole de 52 ans, est d’avoir bu de l’eau dans un puits réservé à ses voisins musulmans en 2010.

Le gouvernement ne s’opposera pas à une révision du jugement

Elle lutte depuis huit ans pour sa libération, dans un pays où la question du blasphème empoisonne régulièrement les relations entre les différentes communautés. Samedi 3 novembre, malgré l’acquittement d’Asia Bibi, le gouvernement a annoncé qu’elle n’aurait pas le droit de sortir du pays et qu’il ne s’opposerait pas non plus à la révision de son jugement. Ces mesures ont été négociées avec les extrémistes, en échange de la fin des manifestations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne