Rassemblement anti-migrants à Calais : une vingtaine d'interpellations, la police en alerte

(Le mouvement anti-immigration Pegida appelait à des rassemblements partout en Europe © maxPPP)

Le rassemblement du mouvement allemand anti-immigration, Pegida est interdit à Calais. Pourtant ils sont une centaine à s'être rassemblés. Déjà une vingtaine d'interpellations.

"Une vingtaine" de personnes ont été interpellées à Calais ce samedi suite au rassemblement de groupuscules d'extrême-droite devant la gare, selon la préfecture du Pas-de-Calais jointe par France Info. Malgré l'interdiction, une centaine de personnes ont répondu à l'appel lancé notamment par la branche française de Pegida de manifester contre la présence des migrants. "Les interpellations ont été menées soit parce qu'on a découvert sur ces personnes des armes blanches, soit parce qu'elles ne respectaient pas l'interdiction de regroupement ou de manifestation prévue par arrêté préfectoral", explique Etienne Desplanques, directeur de cabinet de la préfecture. "Le regroupement qui était devant la gare (...) s'est dispersé dans le calme, sans usage de grenades lacrymogènes. Néanmoins, nous restons extrêmement vigilants sur la situation dans le centre-ville de Calais pour les prochaines heures puisque des groupuscules peuvent encore être présents", a-t-il ajouté.