Rhône : un maire reçoit des menaces de mort

Dans le Rhône, le nouveau maire de Givors, Mohamed Boudjellaba, a reçu vendredi 21 août, un courrier contenant menace de mort et insultes racistes. Le nouvel élu de cette banlieue de Lyon a décidé de porter plainte. Il a reçu le soutien de plusieurs ministres.

C’est un courrier très agressif qu’a reçu vendredi 21 août le nouveau maire de Givors (Rhône). Des insultes racistes et des menaces de mort étalées sur quatre pages, une lettre anonyme dans laquelle l’élu et sa famille sont pris pour cible. "Je suis très inquiet, témoigne Mohamed Boudjellaba. J’ai quatre filles, ce sont des enfants, dans leur tête ça travaille." Face à la gravité des propos, le maire de Givors a publié des extraits sur les réseaux sociaux. "Il fallait les dénoncer. Nous sommes face à des forces obscures qui agissent dans cette ville et ailleurs."

Des habitants indignés

Un choc pour celui qui a gagné la mairie de Givors il y a sept semaines. Arrachant ainsi un bastion communiste, que certains pensaient acquis au Rassemblement National. Dans cette commune de 20 000 habitants, c’est l’indignation. "Ce sont des méthodes de ‘facho’", dénonce un habitant. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a affiché son soutien : "Ecœuré de ces propos racistes. S’en prendre à un élu, c’est s’en prendre à la République", a-t-il déclaré sur le réseau social Twitter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne