Amsterdam : le Quartier Rouge bientôt délocalisé ?

À Amsterdam, le "Quartier Rouge" est une institution dans la ville avec ses "vitrines" de prostituées. Devenue une attraction pour les touristes, il commence à être saturé.

Amsterdam, ses canaux, ses musées… et son Quartier Rouge ! Lieu de concentration des prostituées de la ville, il est devenu un lieu de passage obligé pour les touristes. Sauf qu'il y a désormais trop de monde. Afin de lutter contre l'insécurité et le désordre, la maire envisage de fermer les rideaux des "vitrines" ou déplacer les maisons closes hors du centre-ville. Felicia Anna, prostituée, et présidente du syndicat Red Light United n'est pas d'accord. "Nous avons effectué une enquête auprès de 170 travailleuses du sexe derrière les 'vitrines', qui a clairement montré que 93% d'entre elles ne veulent pas s'éloigner du Quartier Rouge", avance-t-elle.

Prostitution légale

Dave Kroeke et son père sont propriétaires d'une "vitrine". Ils sont eux ouverts à la discussion. "Amsterdam est petit et actuellement il y a vraiment trop de monde dans les rues. Donc pour plus de sécurité, de tranquillité, pour endiguer la foule, le changement est inévitable", disent-ils. Un déménagement permettrait l'ouverture de plus de vitrines. La prostitution est légale aux Pays-Bas.

Vous êtes à nouveau en ligne