Salvador: une nouvelle vie pour les gangsters

France 24

Au Salvador, un tiers des anciens prisonniers suit un programme de réhabilitation pour se réinsérer dans la société. 

Tatouage sur le visage et sur une large partie du corps, ce sprisonniers salvadoriens tentent de rebondir.
Les mareros, ces détenus du gang MS 13 condamnés à de longues peines pour meurtre ou trafic de drogue, suivent des cours. Avec pour but d'apprendre un métier.

Alexis Castro, leader de gang :

"C'est un peu comme une réadaptation sociale. Nous savons que nous avons commis des crimes, que nous avons échoué, mais nous venons ici, nous faisons notre peine, et nous essayons d'être meilleurs avec le programme "Je change". Nous apprenons de nouvelles choses pour se réinsérer dans la société".

Ces gangs, appelés les maras, sont nés à Los Angeles avant de s'implanter dans les pays d'orgine de ces délinquants expulsés.
On compte au Salavador, pays avec près 30% de personnes sous le seuil de pauvreté soit environ 70 000 membres. Plus de 16 000 d'entre eux sont derrière les barreaux, et un tiers de ces prisonniers suit ces programmes de réhabilation.
Beaucoup ont pour but de prouver qu'ile ne sont pas des "terroristes ou des animaux violents". Comme l'a notamment affirmé le président américain Donald Trump.

Vous êtes à nouveau en ligne