Prison : un islamiste agresse trois gardiens

FRANCE 2

Ce jeudi 11 janvier, un détenu de la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), emprisonné pour des faits de terrorisme, a agressé trois surveillants.

Dans le langage pénitentiaire, il était connu comme "détenu particulièrement signalé", c'est-à-dire très dangereux. Christian Ganczarski, islamiste radical condamné pour terrorisme, était placé à l'isolement depuis ce week-end dans le centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). Ce jeudi 11 janvier après-midi, au moment de sortir de sa cellule pour aller téléphoner, il se jette sur trois des quatre surveillants qui l'entourent et les blesse avec des ciseaux.

Un équipement allégé

L'un des gardiens est sérieusement touché à la tête. Ses jours ne sont pas en danger. Ce syndicaliste était juste à côté des lieux de l'agression. "On a entendu des cris qui font froid dans le dos suivis de 'Allahu akbar', 'Allahu akbar'", explique Grégory Strzempek, de l'UFAP-UNSA Justice. Selon lui, l'équipement de protection des surveillants chargés de ce détenu venait d'être allégé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne