Jacques Mesrine : l'ennemi public n°1 est mort il y a quarante ans

FRANCE 3

Le 2 novembre 1979, Jacques Mesrine était abattu en plein Paris après dix-huit mois de cavale. Cette arrestation spectaculaire avait profondément marqué l'opinion publique.

Un homme ensanglanté qui gît au volant de sa voiture. Le 2 novembre 1979, il y a tout juste quarante ans, Jacques Mesrine est abattu en plein Paris, porte de Clignancourt. En pleine heure de pointe, en plein milieu de la circulation, de nombreux policiers, journalistes et badauds se pressent autour de la dépouille. L'ennemi public n°1 n'a pas eu le temps de faire exploser ses grenades. Après dix-huit mois de cavale et dix-huit mois de traque, le commissaire Robert Broussard, chef de l'Antigang, ne cache pas sa satisfaction.

Une évasion spectaculaire de la prison de la Santé

Jacques Mesrine entre dans les anales judiciaires en 1962, à tout juste 26 ans. Pendant deux décennies, il va multiplier les vols, les casses de casinos, les braquages de banques avec enlèvement et séquestration. Son évasion la plus spectaculaire reste celle de la prison de la Santé (Paris).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne