Évasion à la prison de Colmar : les failles de sécurité étaient connues

FRANCE 2

L'évasion de la prison de Colmar (Haut-Rhin) s'est déroulée par les toits, point faible connu de la maison d'arrêt.

Deux détenus de la prison de Colmar (Haut-Rhin) se sont évadés dans la nuit du 29 au 30 juillet. Une évasion grâce à un trou creusé dans la cloison des toilettes menant au toit. Et c'est c'est ensuite par une corde fabriquée avec les draps de leurs lits que les deux prisonniers se sont échappés, en pleine rue du centre-ville de la préfecture du Haut-Rhin. "De leur cellule, ils ont réussi à rentrer dans une gaine qui est censée accueillir des câbles-antennes, de là ils ont réussi à monter sur le toit", explique Christophe Schmitt, délégué régional FO pénitentiaire.

"C'est la troisième fois que ça arrive"

Les deux hommes de nationalités étrangères étaient dans la même cellule depuis quelques jours seulement. "Il faut savoir que c'est la troisième fois que ça arrive avec ce procédé depuis qu'on est à Colmar. Ils savent tous qu'on a des lacunes au niveau des toitures", indique Romuald Sebillotte, secrétaire local FO pénitentiaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne