Condé-sur-Sarthe : la colère des surveillants pénitentiaires

FRANCE 3

Mardi 11 juin, un détenu de 35 ans s'en est pris à deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne. Le lendemain matin, une cinquantaine de leurs collègues ont manifesté devant l'établissement.

Ils manifestent leur ras-le-bol. Mercredi 12 juin, une cinquantaine de surveillants se sont tenus à l'entrée de la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne. La veille, deux de leurs collègues ont été pris en otage par un détenu de 35 ans, Francis Dorffer. Ce dernier est coutumier des faits, c'est sa sixième prise d'otages en milieu carcéral. Il a été notamment condamné pour avoir tué un de ses compagnons de cellule.

Le détenu placé en garde à vue

À l'heure du dîner, il met en joue deux surveillants et s'enferme avec eux dans sa cellule. Le Raid vient prêter main-forte aux équipes d'intervention de l'administration pénitentiaire. La négociation dure des heures et Francis Dorffer se rend finalement vers 00h30, les otages sont sains et saufs. Le détenu a été placé en garde à vue pour des faits de séquestration. À Condé-sur-Sarthe, des surveillants refusent toujours de prendre leur service. C'est la deuxième prise d'otages dans l'établissement en trois mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne