VIDEO. Temps de travail : le gouvernement prévoit de financer la dépendance en supprimant un jour férié

Le gouvernement planche sur le financement de la dépendance et prévoit de supprimer un jour férié. Comment se place la France par rapport à ses voisins européens ?

C'est une mesure qui divise. Le gouvernement devrait annoncer la suppression d'un jour férié pour financer la prise en charge des personnes âgées. "À un moment donné, on va être vieux aussi, donc je pense qu'il faut être solidaire", estime une femme. "Si je vais au travail, ce n'est pas pour faire du bénévolat", rétorque de son côté un homme.

Trois milliards d'économie ?

Si l'exécutif supprimait un jour férié, au moins 3,19 milliards d'euros pourraient rentrer dans les caisses de l'Etat. C'est ce qu'a rapporté l'an dernier la journée de solidarité. Pour financer la dépendance, il faudrait trouver plus de six milliards d'euros par an d'ici 2024 et plus de neuf milliards d'euros par an d'ici 2030.

En France, onze jours sont officiellement fériés, un jour de moins que la moyenne européenne. La Bulgarie détient le record avec quinze jours fériés et les Pays-Bas affichent le moins de journées non travaillées avec huit jours. Aujourd'hui, les entreprises fixent librement les modalités de la journée de solidarité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne