EHPAD : les personnels se mettent en grève pour dénoncer une situation délétère

FRANCE 3

C'est la crise dans les maisons de retraite. Les personnels ont débuté un mouvement de grève nationale ce mardi 30 janvier. Ils déplorent des conditions de travail difficiles et un manque de personnel criant tandis que les rémunérations restent faibles.

Il a pris son poste à 7 heures ce mardi matin. Frédéric, infirmier en EHPAD, assure la distribution des médicaments. Cinq services sur plusieurs étages, des patients âgés dépendants, grabataires ; il est seul pour 94 malades. Petits mots, gestes bienveillants envers les résidents ; Frédéric aimerait consacrer plus de temps à chacun, mais c'est avec un chronomètre dans la tête qu'il reste dans chaque chambre. Pendant ce temps, sa collègue aide-soignante, Francine, fait les toilettes, seule, pour 31 résidents. Après 38 ans de service et de dévouement, elle est à bout de souffle.

Faire respecter le travail des salariés et la dignité des résidents

À 57 ans, Francine gagne à peine 1 800 euros. Dans ces locaux vieillissants, le personnel est fatigué : plus de 10% d'arrêt maladie. Il manque quatre postes minimum : 200 000 euros de budget en moins avec la baisse des subventions. On en est arrivé à ne changer qu'une ampoule sur deux. Les résidents ne sont pas dupes. L'économie prend le pas sur la qualité de prise en charge des résidents. Dans la rue, le combat sera double : respect des salariés et dignité des aînés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne