Pour deux tiers des Français, au volant, l'enfer c'est la conduite des autres

Selon le sondage, 27% des conducteurs avouent être stressés au moment de boucler leur ceinture.
Selon le sondage, 27% des conducteurs avouent être stressés au moment de boucler leur ceinture. (CHRIS RYAN / OJO IMAGES RF / AFP)

Un Français sur quatre est stressé au moment de prendre la route, affirme aussi ce sondage réalisé par l'association Prévention routière et la société TomTom.

Prendre le volant est une source d'angoisse pour un Français sur quatre. 27% des conducteurs avouent en effet être stressés au moment de boucler leur ceinture, selon une enquête dévoilée dans Le Parisien jeudi 15 octobre par l'association Prévention routière et la société TomTom. 

"Ce qui suscite le plus de stress chez les automobilistes, ce sont les autres conducteurs, ceux qui vous font une queue de poisson, qui vous collent trop près ou qui déboîtent sans mettre leur clignotant", explique au quotidien le directeur marketing de TomTom, Vincent Martinier.

Autre angoisse : se retrouver dans un embouteillage

Si les "incivilités" des autres usagers font monter la tension, 22% citent aussi les deux-roues et 18% les piétons qui traversent. Juste derrière la "peur de l'autre", les automobilistes angoissent beaucoup à l'idée d'être coincés dans un embouteillage et, du coup, d'être en retard. Les mauvaises conditions météo sont aussi considérées comme un facteur stressant au volant.

Enquête OpinionWay réalisée du 12 au 18 juin 2015 auprès de 1 007 automobilistes recrutés au sein d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vous êtes à nouveau en ligne