VIDEO. Ouverture de la PMA à toutes les femmes : "Il faut être prudent", prévient Bruno Retailleau

FRANCE INTER / RADIO FRANCE

Bruno Retailleau, le chef de file des sénateurs LR, précise sur France Inter mardi qu'il votera contre l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, texte discuté à l'Assemblée à partir du 24 septembre.

"Tant qu’on n’aura pas prouvé que le besoin d’un père n’est pas quelque chose d’anodin, je crois qu’il faut être prudent", avertit mardi 17 septembre sur France Inter Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR à propos de l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Il a précisé qu'il "voterait contre ce texte" qui sera discuté à l'Assemblée à partir du 24 septembre.

"Je n’aurais pas utilisé le terme de malédiction"

Samedi, l'eurodéputé LR François-Xavier Bellamy estimait que l'ouverture de la PMA à toutes les femmes sera "notre malédiction". "Je n’aurais pas utilisé le terme de malédiction, mais je comprends qu’il l’ait utilisé pour signifier qu’on atteint des frontières abyssales pour l’espèce humaine", réagit Bruno Retailleau. "Pour ce qui concerne la PMA, la grande question c’est de savoir jusqu’où va-t-on pour satisfaire des désirs ou pour soulager des souffrances. Je pense qu’on ne peut pas aller jusqu’à certaines limites", a-t-il indiqué.

Il a précisé qu'il n'ira pas manifester le 6 octobre contre la PMA, mais "encourage ceux qui le souhaitent à descendre dans la rue comme pour n’importe quelle cause".

Vous êtes à nouveau en ligne