PMA pour toutes : Bruno Le Maire dit avoir "toujours eu des interrogations", mais se dit prêt à "évoluer dans ses convictions"

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Le ministre de l'Économie a expliqué, jeudi sur franceinfo, être dans la "droite ligne de ce qu'a proposé le président de la République dans sa campagne présidentielle".

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire affirme, jeudi 13 juin, sur franceinfo, avoir "toujours eu des interrogations" quant à l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, tout en se disant prêt à "évoluer dans ses convictions", alors qu'Edouard Philippe a annoncé, mercredi, que le texte de loi doit être examiné fin septembre à l'Assemblée.

Je ne change pas d'avis en fonction de mon entrée dans un gouvernement, j'ai toujours eu des interrogations sur la PMA.

Bruno Le Maire

à franceinfo

Interrogé sur le fait de savoir s'il peut rester au gouvernement sans partager les convictions d'Emmanuel Macron, dont l'extension de la PMA était une promesse de campagne, Bruno Le Maire répond que "ce sont des convictions très intimes, très profondes". Le ministre de l'Économie a assuré être "dans la droite ligne de ce qu'a proposé le président de la République dans sa campagne présidentielle. Mais sur des sujets qui sont aussi sensibles, on peut avoir de interrogations et le souhait de les confronter à la réalité et aux attentes de ceux qui réclament cette PMA pour toutes".

Vous êtes à nouveau en ligne