PMA : le gouvernement veut autoriser la congélation des ovocytes dès 30 ou 32 ans

FRANCE 3

Le "JDD" a dévoilé dimanche 23 juin le texte transmis au Conseil d'État sur la PMA.

La PMA accessible à toutes les femmes. Dès l'âge de 30 ou 32 ans, elles pourront conserver leurs ovocytes grâce à leur congélation. Par ailleurs, cet acte médical sera remboursé par la sécurité sociale jusqu'à 43 ans. Enfin, l'enfant pourra avoir accès à son histoire et à l'identité de son donneur à sa majorité. Pour les défenseurs de la procréation médicalement assistée, le texte présenté par le gouvernement et publié par le JDD dimanche 23 juin met fin à la discrimination envers les femmes.

Un texte débattu en septembre

Mais l'extension de la PMA ne fait pas l'unanimité : La Manif pour tous souhaite remettre l'enfant au cœur du débat. "L'enfant n'aura pas une mère, mais en quelque sorte une grand-mère (...) on est dans la confusion", estime la présidente du mouvement, Ludovine de La Rochère. Le projet de loi, une promesse de campagne du candidat Macron, sera présenté au Parlement le 26 juillet prochain. Le texte sera débattu en septembre. 

Vous êtes à nouveau en ligne