Plan pauvreté

Emmanuel Macron a dévoilé, jeudi 13 septembre, un plan très attendu de lutte contre la pauvreté, d'un montant de 8 milliards d'euros sur quatre ans. Le président a prononcé dans la matinée, au musée de l'Homme à Paris, un discours d'environ une heure consacré à une "stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté".

Au menu de ce grand plan d'action : 30 000 places en crèche supplémentaires, des petits-déjeuners offerts dans les écoles classées REP, la formation obligatoire jusqu'à 18 ans, un renforcement des territoires "zéro chômeur" et l'aide sociale à l'enfance prolongée dans certains cas. L'Élysée ne chiffre pas la totalité du plan pauvreté pour le moment. Si certains ministres évoquent le chiffre de huit milliards d'euros, c'est qu'ils intègrent d'autres mesures déjà annoncées par le gouvernement, comme par exemple l'augmentation de la prime d'activité qui représente plus d'un milliard d'euros. 
plus
Le gouvernement a donné le coup d\'envoi au chantier du \"revenu universel d\'activité\" (RUA), le 14 mars 2019. 

Plan pauvreté : le gouvernement lance le chantier du "revenu universel d'activité"

Une collecte des Restos du Cœur, le 29 novembre 2018.

Collecte des Restos du Cœur : l'association espère qu'elle permettra de récolter "8 000 tonnes de produits"

La collecte des Restos du cœur préparée dans un supermarché de Paris, le 7 mars 2019.

Collecte des Restos du cœur : "On va essayer de partager un peu notre chance d’avoir les moyens de vivre"

\"Les invisibles\" de Louis-Julien Petit

Cinéma week-end. "Les Invisibles" : L'humour comme arme de survie

VIDEO. Mariage, travail infantile… Si j'étais un enfant de 10 ans dans le monde, comment serais-je traité ?

Fin décembre, Arthur est venu en studio à Paris répondre aux questions de franceinfo junior.

franceinfo junior. Arthur, neuf ans, vend ses peintures pour aider les sans-abri

VIDEO. \"C\'est la galère. Je n\'ai pas de ressources, je n\'ai rien du tout\" : Brut a passé une journée aux Restos du cœur

VIDEO. "C'est la galère. Je n'ai pas de ressources, je n'ai rien du tout" : Brut a passé une journée aux Restos du cœur

Un camion des Restos du cœur à Brive, en Corrèze, le 26 novembre 2018.

franceinfo junior. Repas, logement... Comment les bénévoles aident les personnes pauvres ?

Un local des Restos du cœur, le 3 décembre 2007 à Mondeville (Calvados). 

La 34e campagne des Restos du cœur débute avec toujours plus de bénéficiaires

Le taux de pauvreté s\'établit à 14% de la population, selon des chiffres publiés par l\'Insee, mardi 11 septrembre 2018. 

Restos du cœur : coup d'envoi de la nouvelle campagne

Un local des Restos du cœur, le 3 décembre 2007 à Mondeville (Calvados). 

Restos du cœur : à Grenoble, les jeunes s'investissent

Des membres de la communauté des gens du voyage autour d\'un feu de camp, à Moirans (Isère), le 21 octobre 2015.

C'est dans ma tête. "Gens du voyage", la grande peur de l'Autre...

Les aides sociales 

Les idées claires : Les aides sociales coûtent-elles un "pognon de dingue" ?

Le RSA pourrait être intégré au sein d\'un dispositif plus global: Le revenu universel d\'activité

Au plus près d'une famille qui lutte face à la pauvreté

La pauvreté ne recule plus depuis près de 20 ans

Selon un rapport de l\'Observatoire des inégalités, rendu le 11 octobre 2018, plus de 300 000 personnes vivent dans des logements indignes ou à la rue.

Cinq millions de personnes vivent dans la pauvreté en France, selon l'Observatoire des inégalités

Un SDF à Paris, en 2015.

Le décryptage éco. Pourquoi le taux de pauvreté ne recule-t-il pas en France alors que l'économie se porte mieux ?

Un sans-abri sur un quai de l\'île Saint-Louis, à Paris, en décembre 2017.

Le taux de pauvreté est resté stable en 2017, selon l'Insee

Rassemblement organisé par l\'association ATD Quart Monde à l\'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère et de la pauvreté, le 17 octobre 2012 sur la place du Trocadéro à Paris.

On s'y emploie. Un million de travailleurs vivent en dessous du seuil de pauvreté en France

Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l\'Homme, à Paris. 

Pauvreté : Tapage, un plan pour les jeunes précaires

André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme et président du groupe de la Gauche démocrate et républicaine à l\'Assemblée nationale, le 15 septembre 2018.

Elections européennes : "Il peut y avoir des surprises, ça dépendra du dynamisme de la campagne", selon le député communiste André Chassaigne

A la banque alimentaire, des bénévoles récupèrent des grandes surfaces les produits proches de la date limite de consommation

C'est dans ma tête. La précarité alimentaire

Une assistante maternelle accueille des enfants dans un crèche collective d\'Hérouville Saint-Clair dans le Calvados.

Crèches : aider les demandeurs d'emploi

Emmanuel Macron a annoncé jeudi 13 septembre la création d\'un revenu universel d\'activité, qui fusionnera plusieurs minima sociaux.

Pauvreté : vers un revenu universel d’activité

Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l\'Homme, à Paris. 

Pauvreté : un plan de lutte de huit milliards d’euros

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, le 14 septembre 2018.

Plan pauvreté : Agnès Buzyn annonce une "grande concertation" lancée dans les six mois pour choisir les allocations concernées par le revenu universel d'activité

Benjamin Lucas, secrétaire général de Génération.s, le 14 septembre 2018.

Revenu universel d'activité : c'est "une première victoire idéologique, au moins sur les mots", estime le secrétaire général de Génération.s

Campagne présidentielle de Benoît Hamon sur le revenu universel, en avril 2017.

Le décryptage éco. Revenu universel : la proposition de Benoît Hamon revue et très corrigée par Emmanuel Macron

Environ 20% des jihadistes français partis combattre aux côtés du groupe terroriste Etat islamique touchaient de l\'argent public, de la CAF ou de Pôle emploi notamment.

Pauvreté : un budget de 8 milliards d'euros

Alexandre Benalla (à droite) aux côtés d\'Emmanuel Macron, le 11 octobre 2016 au Mans (Sarthe).

Pauvreté : quelles annonces pour les jeunes ?

12

Vous êtes à nouveau en ligne