Les sujets du jour
Affaire BenallaAntisémitismeMort de Karl Lagerfeld"Ligue du LOL""Gilets jaunes"#AlertePollution

Avec humour, dépit ou des photos de nu, des internautes répondent à Yann Moix, "incapable d'aimer une femme de 50 ans"

L'écrivain Yann Moix, sur le plateau de LCI le 25 septembre 2018. (IBO / SIPA)

Femmes anonymes, célébrités ou élues ont réagi aux propos polémiques de l'écrivain.

Si ce contenu ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

Sa remarque n'est pas passée inaperçue. "A 50 ans, je suis incapable d'aimer une femme de 50 ans", a confié Yann Moix, vendredi 4 janvier, au magazine Marie Claire. L'écrivain ajoute que, sans le dégoûter, les corps des femmes de plus de 50 ans sont à ses yeux "invisibles", et qu'il préfère "le corps des femmes jeunes, c'est tout", avant d'assurer ne fréquenter que des femmes "asiatiques".

Ces propos, jugés sexistes par beaucoup, ont inspiré les internautes, qui répondent depuis lundi à l'écrivain. Parmi les corps nus anonymes postés sur les réseaux sociaux, l'écrivaine et journaliste Colombe Schneck a elle aussi posté sur Instagram une photo de ses fesses, s'adressant à Yann Moix et lui lançant : "Tu ne sais pas ce que tu rates, toi et ton petit esprit bedonnant".

L'actrice Marina Foïs écrit de son côté : "Plus que un an et 14 jours pour coucher avec Yann Moix !" "Wesh, gros, nous les quinquas on a pas non plus envie de ton micro kiki, la bonne année à toi", réagit aussi l'animatrice Valérie Damidot.

"Est-ce que la vérité, si faite de pensées malodorantes, doit-elle être partagée telle quelle, sans filtre, ou bien vaut-il mieux garder son caca pour soi ?" s'interroge dans L'Obs la journaliste Sophie Fontanel. Et d'ajouter : "Ne vous croyez pas à l'abri des taches et des rides sous prétexte que vous ne sauriez les tolérer." "C'est le fond du seau", a aussi déploré l'animatrice Enora Malagré, tandis que sa consœur Maïtena Biraben a lâché un "oh m... ! Bon ben tant pis".

Côté politique, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a souligné "l'invisibilisation des femmes de plus de 50 ans", notamment au cinéma, que laisse entrevoir la remarque de Yann Moix, tout en reconnaissant que "l'amour ça ne se controle pas et ça ne se décide pas". Olivia Grégoire, la députée LREM de Paris, a de son côté dénoncé "une bêtise" et de "la vulgarité" qui "n'ont pas d'âge". Sa collègue de l'Essonne, Marie-Pierre Rixain, a elle aussi réagi, arguant que "Yann Moix ne comprend pas l'unicité de nos corps de femmes de 16, 25, 50 ou plus".