Peillon opposé à la cagnotte contre l'absentéisme

Vincent Peillon - 03/03/09
Vincent Peillon - 03/03/09 (© France 3)

Le socialiste Vincent Peillon demande au ministère de l'Education, d'interdire "d'urgence" cette idée de cagnotte

Le socialiste Vincent Peillon demande au ministère de l'Education, d'interdire "d'urgence" cette idée de cagnotteLe socialiste Vincent Peillon demande au ministère de l'Education, d'interdire "d'urgence" cette idée de cagnotte

Ce projet pilote destiné à lutter contre l'absentéisme dans trois lycées professionnels en région parisienne, représente aux yeux de Vincent Peillon "une mauvaise façon de faire qui ne correspond pas à nos valeurs".

L'eurodéputé a désapprouvé le fait de "récompenser des élèves qui ne feront que se comporter normalement par des gains financiers".

Selon lui, le ministère de l'Education devrait intervenir "d'urgence" pour interdire ce projet qui a démarré lundi. Il a ajouté enfin: "ce qui est très beau dans l'Education nationale, c'est que ça n'est pas que des règlements, des stylos, des bureaux, c'est un esprit (...) De Condorcet à Jules Ferry on a quand même construit notre République avec des valeurs".

Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, estime pour sa part qu'il doit "tout essayer" pour lutter contre l'absentéisme et le décrochage scolaires. "On fait des expérimentations et la cagnotte est une expérimentation". Le ministre précise a également précisé son mode opératoire. "J'ai demandé au recteur (de l'académie de Créteil, ndlr) des garanties. 1: qu'il reçoive des représentants des parents d'élèves pour leur expliquer que le dispositif ne consiste pas à payer les élèves. 2: qu'il crée un comité de suivi chargé de contrôler cette expérimentation. A la fin on fera une évaluation et on verra. On doit tout essayer", insiste Luc Chatel.

Lire aussi:
>>