Paris : déminage réussi d'une bombe de la Seconde Guerre mondiale

FRANCE 2

Près de 1 800 personnes ont été évacuées tôt dimanche 17 février, dans le quartier de la Porte de la Chapelle, dans le nord de Paris. La raison ? Une opération de déminage à la suite de la découverte d'une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale.

Une explosion d'un autre temps. Une bombe de la Seconde Guerre mondiale, toujours active et instable, a été retrouvée il y a deux semaines, pendant des travaux, dans le quartier de la Porte de la Chapelle à Paris. Pour la détruire, il a fallu creuser un puits de quatre mètres de profondeur avec des tranchées, la recouvrir de 300m3 de sable, pour limiter la déflagration. Et surtout, évacuer tout ce quartier du nord de Paris, par précaution, dès 6 heures du matin, dimanche 17 février.

Tramways, métros, à l'arrêt

Un réveil compliqué pour les 1 800 habitants obligés de plier bagage pour la matinée. "Le plus dur, c'est de se réveiller et de se lever", confie une habitante à France 2. Les tramways et les métros ont été mis à l'arrêt. Image rare : l'autoroute et le périphérique ont également été fermés sur tout un tronçon.

Le 21 avril 1944, les Alliés bombardaient ce quartier de la Chapelle. L'objectif : détruire les voies ferrées pour freiner les Allemands. Il y aura plus de 600 morts et 2 000 projectiles tomberont en seulement deux heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne