Commémoration du massacre d’Oradour-sur-Glane : visite politique pour Macron

FRANCE 2

Le journaliste Jeff Wittenberg, présent sur place, explique les raisons de la participation du chef d’État à la commémoration du massacre survenu en 1944.

Samedi 10 juin, Emmanuel Macron était à Oradour-sur-Glane pour la deuxième fois en deux mois. Pourquoi ce retour dans la commune de Haute-Vienne ? "Tout d’abord parce qu’il l’avait promis à Robert Hébras" (dernier rescapé du massacre de 1944, ndlr) explique Jeff Wittenberg. "Emmanuel Macron était venu le 28 avril, entre les deux tours de la présidentielle, et il avait dit Robert Hébras : ‘Si je suis élu président je reviendrai’. C’est ce qu’il a fait en ce jour anniversaire."

Emmanuel Macron parle des "valeurs de la France"

"Il y a une autre raison : à travers cette visite, à travers cette commémoration, Emmanuel Macron a voulu parler des valeurs de la France", indique le journaliste, citant le chef de l’État : "Le droit, la justice, la dignité, opposés à la cruauté et à la barbarie […] Ce qui s’est passé à Oradour-sur-Glane c’est tout ce que nous haïssons', a déclaré le président français. Pour Jeff Wittenberg, cette commémoration au matin du 10 juin 2017 a donné lieu à "une visite et un discours très politiques."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne