Nucléaire : le premier réacteur de Fessenheim sera mis à l'arrêt samedi

france 2

Le processus est enclenché. Le démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) a été autorisé par un décret publié mercredi 19 février au Journal officiel. Le premier réacteur sera fermé samedi, le second le 30 juin.

C'est le début d'un changement dans le paysage, la fin d'une époque. Samedi 22 février, le premier réacteur de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) s'arrêtera définitivement. Parmi les salariés qui seront présents à ce moment, Alain Besserer, un cadre technique, qui redoute cette journée. "Ce que j'appréhende, c'est l'émotion qu'il va y avoir, comment on va maîtriser cette émotion. Il y aura la larme à l'oeil, c'est plus que certain", assure-t-il.

650 salariés concernés par l'arrêt du réacteur

Comme lui, les 650 salariés d'EDF vont quitter peu à peu la centrale, avec un impact sur tout un bassin d'emploi. Pour essayer d'endiguer l'hémorragie, les collectivités travaillent depuis plusieurs mois déjà sur la reconversion. Parmi les principaux projets, la création d'ÉcoRhena, une zone économique au bord du Rhin, à seulement 3 km au nord de la centrale. Un espace de 80 hectares dédiés à l'industrie, à l'économie de tout type.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne