Mémoire d'écran : les Français face au nucléaire

FRANCE 2

Aujourd'hui, en France, on compte 58 réacteurs nucléaires. Dans cette séquence "Mémoire d'écran", voyons comment notre perception du nucléaire a évolué. 

Il y a de la fierté dans le pays ce 26 septembre 1956 : la France est le premier pays de l'Europe continentale de l'ouest à produire de l'électricité à partir d'une centrale atomique. On inaugure à Marcoule, dans le Gard, la première "pile atomique" - c'est ainsi qu'on nomme le premier réacteur. Visite triomphante du général de Gaulle, qui fait de la France une puissance nucléaire. L'année suivante, à Avoine (Indre-et-Loire), près de Chinon, on produit la première centrale. Elle produira ses premiers kW en 1963. On prévoit des exercices d'évacuation en cas d'incidents.

Superphénix : le monstre à abattre

Dans les années 70, les Français consomment de l'électricité à tout va. Mais en 1973, avec le premier choc pétrolier, les prix du pétrole sont multipliés par quatre. La France s'engage alors dans le tout nucléaire, avec Pierre Messmer, Premier ministre de l'époque, qui annonce le lancement de 13 centrales nucléaires. Voilà l'un des fleurons de ce programme : Superphénix. Ce surgénérateur installé en Isère est censé être le plus puissant au monde. Mais en 1976, alors que les travaux commencent, Superphénix est le monstre à abattre pour tous les écologistes européens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne