Les barrages bientôt privatisés ?

France 2

La France résiste encore aux injonctions de la Commission européenne d'ouvrir à la concurrence la concession des barrages français. Mais pour combien de temps ?

Les députés de l'opposition se mobilisent face à la privatisation des barrages hydro-électriques. Une centaine de parlementaires a présenté mercredi 10 avril une résolution pour demander au gouvernement de la stopper, malgré les injonctions de Bruxelles. Ces grandes réserves d'eau, mais aussi d'électricité sont stratégiques, et en France 433 sont la propriété de l'État et 75% sont exploités par EDF. Mais la Comission européenne dénonce ce monopole et demande à la France d'ouvrir à la concurrence.

"C'est aberrant"

À Bort-les-Orgues (Corrèze), le barrage est exploité depuis 1952, et est l'un des plus importants de France. Dès qu'il y a un manque d'électricité dans le pays, il suffit d'ouvrir les immenses robinets pour produire instantanément de l'électricité. EDF gère la production d'énergie, mais aussi l'eau en cas d'intempéries. "C'est aberrant que des barrages qui ont 70 ans, dont le coût est amorti, et qui ont été financés par les contribuables français, soient cédés à des opérateurs privés, au moment où ils sont rentables", explique Raphaëm Boroumand, économiste spécialiste de l'énergie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne