La Chine va-t-elle lâcher la Corée du Nord ?

FRANCE 2

L'essai de bombe à hydrogène revendiqué par la Corée du Nord irrite la Chine, pourtant alliée historique de la dictature nord-coréenne.

Les condamnations sont unanimes après l'annonce de la Corée du Nord, qui affirme avoir effectué son premier essai de bombe à hydrogène. Même la Chine, son éternelle alliée, a réagi négativement.

"Il semble en effet que la Chine perde patience. Dans le passé, elle avait fait pression pour limiter les sanctions contre la Corée du Nord. Aujourd'hui, elle s'oppose fermement à cet essai nucléaire. Les autorités chinoises condamnent tout acte unilatéral qui menacerait la paix et la stabilité de la région", rapporte depuis Pékin Martine Laroche-Joubert.

Une réunification des deux Corées en ligne de mire ?

La Chine se retrouve face à un dilemme. "Si elle abandonne son alliée 'indocile', le risque est que le régime nord-coréen s'effondre, qu'il y ait une crise humanitaire assez forte et, à terme, une réunification des deux Corées sous l'influence des Etats-Unis. Un signe, tout de même : le président chinois et le leader nord-coréen ne se sont jamais rendu visite", ajoute la correspondante de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne