Fessenheim : une fermeture qui inquiète

France 2

Sébastien Lecornu se rend ce jeudi 18 janvier à Fessenheim, pour trois jours, afin de préparer le terrain à la fermeture de la centrale nucléaire. Une fermeture qui inquiète particulièrement les habitants de cette commune de Haut-Rhin.

Cette fois-ci, la nouvelle semble actée. La centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) va fermer, mais il reste à savoir quand. Les habitants hésitent entre fatalisme et résignation. La fermeture devrait faire perdre 400 habitants sur les 2 400 personnes que compte la commune. Tout cela alors que les commerces sont déjà fragilisés : certains ont d'ores et déjà baissé le rideau, et ceux qui restent, comme ce supermarché, retiennent leur souffle.

"J'ai gelé tous mes gros investissements"

"On va de rebondissement en rebondissement, d'annonce en annonce, mais finalement, avec rien de concret", témoigne Dominique Schelcher, directeur du magasin, qui estime qu'"une certaine résignation s'est installée, on ne sait pas vers quoi on va" et que sa responsabilité de chef d'entreprise est d'être "prudent". "Pour l'instant, j'ai gelé tous mes gros investissements", affirme-t-il. Au-delà des commerces, le maire de Fessenheim, Claude Brender, craint aussi pour ses services publics, financièrement dépendants de la centrale. Des inquiétudes qu'il confiera dès jeudi 18 janvier au soir directement au secrétaire d'État Sébastien Lecornu, en visite pour trois jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne