Fermeture de Fessenheim : retour sur 43 ans de polémiques

France 2

Près de dix ans après la promesse de François Hollande, Fessenheim va fermer. Le décret est paru mercredi 19 février au journal officiel. Pendant près de 43 ans, la plus vieille centrale nucléaire de France aura fait l'objet de plusieurs polémiques.

On ne l'attendait presque plus. Mercredi 19 février, un décret publié au journal officiel a officialisé la fermeture du premier réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) pour le samedi 22 février et du second le 30 juin. La centrale alsacienne ouverte en 1977 aura connu de nombreuses controverses, surtout vers 2011. Une première polémique notamment sur son entretien. À la base, la centrale de Fessenheim n'était programmée que pour fonctionner pendant 40 ans. 

Bâtie sur une zone sismique

Elle a également été bâtie sur une zone sismique, de quoi attirer les attaques des écologistes, mais aussi des pays frontaliers, l'Allemagne et la Suisse. Les hommes politiques ont eu du mal à laisser derrière eux la stratégie du tout nucléaire portée par le général De Gaulle. Il faut attendre 2012 et la promesse de François Hollande de la fermer. Une décision qui aurait dû se concrétiser en 2016, mais qui a été repoussée en 2018 liée au retard de l'ouverture de l'EPR. Finalement, l’arrêt de la centrale aura lieu en 2020, conclut le journaliste de France 2 Florent Boutet. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne