Eurozapping : haro sur les fumeurs en Italie, les seniors britanniques heureux

France 3

Une équipe de France 3 revient sur les sujets qui ont marqué l'actualité européenne de ce mercredi 3 février.

 

Une pétition pour éviter un Tchernobyl belge. Elle a réuni plus de 820 000 signatures en moins d'une semaine. L'état des centrales nucléaires du royaume est préoccupant, y compris pour les pays voisins. Elles sont obsolètes et ne cessent de tomber en panne. Les signataires veulent que les autorisations pour prolonger la vie des centrales soient prises à l'échelon européen.

Les Italiens s'attaquent aux fumeurs. 500 euros d'amende pour un fumeur dans une voiture avec une femme enceinte ou un enfant. 3 000 euros pour un buraliste qui vendrait des cigarettes à un mineur. Même un simple mégot jeté par terre peut coûter 300 euros. Les autorités espèrent que cette loi va provoquer une chute du nombre de fumeurs. En Italie, plus de 80 000 personnes meurent chaque année de maladies liées au tabac.

C'est quand le bonheur ?

Faut-il être jeune, riche et beau pour être heureux en Grande-Bretagne ? Non, selon une enquête, l'âge du bonheur est entre 65 et 79 ans. Le pire moment se situe entre 45 et 59 ans. "C'est à ce moment-là qu'arrivent les problèmes d'emploi, les soucis avec les enfants, les parents qui vieillissent et les emprunts à rembourser", explique Matthew Steel, de l'Office national des statistiques. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont peur de vieillir. Il reste toujours l'espoir de lendemains qui chantent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne