EPR de Flamanville : des tests supplémentaires menés sur la cuve du réacteur

FRANCE 3

Ces tests concernent aussi le couvercle du réacteur. Les deux éléments présentent des défauts. Explications avec France 3.

C'est un problème qui retarde de nouveau le calendrier. L'EPR de Flamanville dans la Manche devait entrer en fonctionnement il y a quatre ans. Il est aujourd'hui loin d'être opérationnel. Cette fois, il y aurait trop de carbone dans la cuve et sur le futur couvercle du réacteur.

Les ventes du réacteur menacées

De nouveaux tests vont devoir être menés et pourraient durer six mois. Ce nouveau retard risque d'alourdir la facture qui est déjà passée de trois à 10 milliards d'euros et freiner les ventes à l'étranger. Ce jeudi matin, les syndicalistes d'EDF ont exprimé leur inquiétude au ministre de l'Économie. Si la cuve à Flamanville n'était pas conforme, il faudrait la remplacer, ce qui prendrait de nouvelles années. Tout cela tombe mal pour EDF qui est en train de vendre le même EPR à l'Angleterre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne