Nouvelle hausse de la mortalité routière en février : + 6,7%

(Quinze morts de plus sur les routes françaises en février par rapport au même mois 2014 © MaxPPP)

Le nombre de morts sur les routes de France a augmenté en février 2015, par rapport au même mois de l'année précédente. 240 morts ont été recensés, selon les chiffres annoncés jeudi par l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière.

Le début de l'année 2015 est inquiétant en matière de sécurité routière. Après le bond de 12% de la mortalité affichée en janvier, les chiffres de février ont été communiqués jeudi par l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). La hausse est moins forte, mais la tendance ne s'est pas renversée. La mortalité routière a augmenté de 6,7% par rapport à février 2014. 240 morts ont été recensés contre 225 en février 2014. 

A LIRE AUSSI ►►►Le nombre des morts sur les routes en hausse de 12% en janvier 2015

Moins d’accidents mais des chocs plus graves

En février dernier, moins d’accidents corporels ont été comptabilisés sur les routes de France. La baisse par rapport à février 2015 n’est pas négligeable puisqu’elle se situe à 9,4%, soit 384 accidents en moins, pendant un mois hivernal et des départs en vacances. Le nombre de blessés est aussi en diminution avec une baisse évaluée à 8,7%.

En revanche, la mortalité est en hausse de 5,1% sur les 12 derniers mois, soit de mars 2014 à février 2015. Selon l’ONISR, seule la catégorie des motards (conducteurs et passagers) semble se stabiliser. La hausse concerne donc toujours et principalement les piétons, les automobilistes et les cyclomotoristes.

Tout en notant "un relâchement du comportement ", le délégué interministériel à la sécurité routière, Jean-Robert Lopez ne s'avance pas sur les conclusions des résultats, préférant attendre ceux des mois prochains.

"2013 avait moins bien commencé que 2014 et pourtant cette année-là a été une mauvaise période en chiffre d'accidents" : Jean-Robert Lopez, délégué interministériel à la sécurité routière
--'--
--'--

2014 : l'année des mauvais résultats

Les statistiques routières inquiétantes viennent confirmer la tendance de l'année 2014, marquée par une hausse de 3,7% de la mortalité. Il s'agissait alors de la première augmentation en douze ans. En janvier dernier, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait annoncé un plan pour tenter de stopper l'engrenage. 

A LIRE AUSSI ►►►Alcoolémie, kits mains libres : les nouvelles mesures pour renforcer la sécurité routière 

(Nouvelle hausse du nombre de tués sur les routes en février)
 

Vous êtes à nouveau en ligne