Marseille : fin de la grève des éboueurs après 13 jours de conflit

La grève des éboueurs avait engendré la présence d\'encombrements sur la chaussée à Marseille, comme ici le 17 octobre 2017.
La grève des éboueurs avait engendré la présence d'encombrements sur la chaussée à Marseille, comme ici le 17 octobre 2017. (MAXPPP)

Les 200 éboueurs de l'opérateur privé Derichebourg à Marseille (Bouches-du-Rhône) ont mis fin à leur grève. Après 13 jours de conflit, un protocole de fin a été signé.

Les 200 éboueurs de la société privée Derichebourg à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, ont mis fin à 13 jours de grève, lundi 23 octobre, a appris franceinfo de source syndicale. Un protocole de fin de conflit a été signé.

Trois arrondissements concernés

La grève ne touchait que trois arrondissements, dans lesquels la société est chargée du ramassage des déchets, le 2e, en centre-ville, et les 15e et 16e arrondissements, dans les quartiers nord. Les salariés de cette entreprise de nettoiement s'étaient mis en grève pour demander le maintien d'une prime, diminuée selon eux depuis leur transfert d'une autre société.

Mardi 17 octobre, ils avaient déjà levé le blocage des trois centres de transfert des ordures, en signe de "bonne volonté", selon un syndicaliste. Il s'agissait des sites des Aygalades, de la Capelette et des Pennes-Mirabeau.

Vous êtes à nouveau en ligne