VIDEO. Mariton "pas favorable" à l'homoparentalité ni au statut de beau-parent

Francetv info

Le gouvernement promet l'adoption d'un texte sur l'ouverture du mariage pour les homosexuels avant le printemps 2013. Le député UMP de la Drôme estime que le "mariage gay" conduirait à "l’homoparentalité" et "à avoir un couple avec un co-parent". 

Hervé Mariton ne veut pas du mariage homosexuel, ni de l'homoparentalité, ni du statut de beau-parent. Le député UMP de la Drôme s'en est expliqué sur BFMTV, vendredi 3 août. "Je ne suis pas favorable à l’homoparentalité auquel conduirait le mariage gay, justifie-t-il. L’homoparentalité conduit à avoir un couple avec un co-parent. On rentre dans un schéma complexe, ce que j’appelle la multiparentalité."

L’ancien ministre de Dominique de Villepin s’est aussi dit opposé au statut du beau-parent : "Je ne suis pas non plus favorable au statut du beau-parent. Si vous donnez des droits aux beaux-parents, ce sont des droits que l’on retire aux parents", estime-t-il. Selon lui, "un certain nombre de structures de la société sont importantes dans la construction de la société, pour moi la famille est une valeur".

L'ouverture du mariage aux homosexuels est une promesse du président Hollande. Mi-juin, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a d'ailleurs assuré, alors qu'elle participait à la Marche des fiertés homosexuelles et transsexuelles à Lyon, que le texte sur le mariage homosexuel serait adopté au printemps 2013 dernier délai, voire avant "si c'est possible".

 

Vous êtes à nouveau en ligne