VIDEO. Manif pour tous : "On ne lâchera jamais"

Reuters

Trois jours avant la célébration prévue du premier mariage d'un couple homosexuel à Montpellier, les opposants au mariage pour tous ont sillonné les rues de la capitale pour dire non à la "loi Taubira".

Des dizaines de milliers d'opposants au mariage des homosexuels ont défilé dans les rues de Paris, dimanche 26 mai après-midi, jour de Fête des mères. Les manifestants, ont sillonné les rues de la capitale en direction de l'esplanade des Invalides pour dire non à la "loi Taubira", même si la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels a été adoptée par le Parlement et promulguée par François Hollande le 18 mai.

Les manifestants se sont répartis en quatre cortèges : trois du collectif la "Manif pour tous" et un de Civitas, proche des catholiques intégristes. Dans celui parti de la Porte de Saint-Cloud, une femme explique qu'elle refuse avant tout le droit à l'adoption aux couples de même sexe. "Il me paraît naturel qu'un enfant ait un père et une mère", dit elle. "C'est une loi de la nature avant tout", tranche-t-elle, avant d'ajouter : "Tous les enfants que je connais qui ont été adoptés cherchent leurs origines".

Trois jours avant la célébration prévue du premier mariage homosexuel à Montpellier, un homme renchérit. "Ça nous semble important, jusqu'au bout, de ne rien lâcher", dit-il. "Il ne faut pas que ça aille plus loin, il ne faut que qu'il y ait quoi que ce soit de plus que cette loi. Il faudra même qu'elle soit retirée", estime-t-il. "Et si un jour il y a une autre majorité, on fait pression, dès aujourd'hui. On ne lâchera jamais pour que cette loi soit retirée." 

Vous êtes à nouveau en ligne