VIDEO. "Ça va péter", prévient Christine Boutin

Après les débordements de dimanche, la présidente du Parti chrétien-démocrate est plus que jamais déterminée à obtenir le retrait du projet de loi sur l'ouverture du mariage aux couples homosexuels.

Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate, est plus que jamais déterminée à obtenir le retrait du projet de loi sur l'ouverture du mariage aux couples homosexuels. Loin d'avoir été refroidie par les gaz lacrymogènes du rassemblement du dimanche 24 mars,à Paris, elle a mis en garde, mardi 26 mars, le gouvernement en cas d'une éventuelle manifestation. "S'il y a une prochaine manifestation, j'y serai, et il y aura du monde, la mobilisation sera là, a prévenu Christine Boutin sur RMC. Et cette fois-ci, il n'y aura pas de poussettes, il n'y aura pas d'enfants. Ceux qui viendront seront peut-être moins nombreux, mais ce seront des gens beaucoup plus déterminés."

"Ça va péter si le président de la République ne nous propose pas des mesures fortes ou symboliques, c'est-à-dire le retrait de ce texte [le projet de loi], a déclaré l'ancienne ministre. (...) Aujourd'hui les Français veulent des emplois, pas une loi sur le mariage pour tous. Le président doit faire un geste, même plusieurs gestes. La France est exaspérée par la non action de ce gouvernement", a poursuivi la présidente du Parti chrétien-démocrate, qui a déjà réclamé la démission du préfet de police de Paris et du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Vous êtes à nouveau en ligne